Depuis 1995  la compagnie 36 du mois explore, développe, déplie un langage théâtral presque parlé, presque acrobatique, très musical, des caprices de bidouilleurs, collectifs, en tête-à-tête, seuls, poétiques et décalés.

Ses projets de création soucieux des temps longs sont occasion à rencontrer autrement des artistes et un public.